A la suite des attentats terroristes une « taskforce PNR » a été mise sur pied. Celle-ci est présidée par la Belgique et réunit les Pays-Bas, la France et la Grande Bretagne afin que ces pays se concertent quant à l’utilisation des données des passagers du trafic international de trains à grande vitesse (appelées données PNR).

Le but étant que les données PNR puissent être réclamées de manière structurelle par les Etats membres dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et le terrorismel’institut Vias apportera son soutien aux Etats membres par le biais d’une étude pour l’élaboration d’une politique PNR. A cet effet, il importe pour les opérateurs des trains à grande vitesse que les Etats membres instaurent une politique cohérente et un cadre légal.

C’est la raison pour laquelle l’institut Vias réalise cette étude en étroite collaboration avec les opérateurs des trains à grande vitesse Thalys, Eurostar et Eurotunnel ainsi que les organisations ferroviaires nationales : la SNCB, la SNCF et la NS (Nederlandse Spoorwegen). Divers aspects sont étudiés tels que les systèmes de réservation et d’achat de tickets, les informations collectées et la législation en vigueur. En outre, une attention particulière est accordée à la protection des données personnelles. 

Pour plus d’info, contactez Tine Vandecasteele, Project & Communication Manager Security, tine.vandecasteele@vias.be