30 trottinettes électriques ont été équipées d’une balise GPS spéciale

La mobilité est un enjeu majeur des grands centres urbains et de ce fait, de nouvelles solutions de « micro-mobilité » ne cessent d’émerger. Parmi celles-ci, la trottinette électrique occupe une place de plus en plus importante à Bruxelles. Aujourd’hui, plus d’1 déplacement sur 4 avec ce nouveau mode de transport remplace un trajet en voiture. Il est donc important de le promouvoir. Dans le cadre de l'appel à projets "Smart Road Safety" de la Région bruxelloise, l’institut Vias, AloAlto et Lime lancent aujourd’hui l’étude "Safer Cities" visant à cartographier les endroits où l’infrastructure pose problème. Dans la foulée, une académie est créée afin d’inculquer les bons réflexes aux utilisateurs et de leur rappeler certaines règles.

26% de trajets en voiture en moins

Selon une nouvelle enquête de Bruxelles Mobilité, 26% des trajets effectués en trottinette électrique remplacent un trajet en voiture et 18% un trajet en taxi. Un utilisateur de trottinettes partagées sur 3 (et même 1 sur 2 pour les usagers réguliers) envisage d’acheter son propre engin. Bref, la trottinette électrique occupe une place centrale parmi les nouvelles solutions de micro-mobilité et il est important de les promouvoir pour diminuer l’usage de la voiture dans les grands centres urbains comme Bruxelles.

Safer cities pour améliorer l’infrastructure

La sécurité des usagers doux dépend en partie de la qualité de l’infrastructure dont ils disposent. C’est dans ce cadre que la Région bruxelloise a lancé un appel à projets intitulé "Smart Road Safety" auquel ont répondu l’institut Vias (coordinateur du projet), Lime et AloAlto.

Comment cela fonctionne concrètement ?

Lime a équipé 30 trottinettes d’un bouton connecté que les utilisateurs et les patrouilleurs sélectionnés pourront actionner dans 3 cas de figure :

  • Simple pression sur le bouton central = situation d’inconfort. A cet endroit, l’infrastructure n’est pas confortable, sans pour autant être dangereuse.
  • Double pression sur le bouton central = situation d’insécurité. L’utilisateur signale un endroit dangereux.
  • Pression longue de 3 secondes = accident ou « quasi-accident » (manœuvre d’évitement).

 Les données seront récoltées durant 4 semaines pour être ensuite analysées et transmises à la Région bruxelloise en fin d’année.

 « 71 % de nos utilisateurs bruxellois déclarent que leur sentiment d’insécurité provient surtout de la mauvaise qualité de l’infrastructure et de l’absence de pistes cyclables adéquates. Avec l’institut Vias, nous souhaitons améliorer l’expérience pour toutes les personnes désireuses de se déplacer à l’aide d’une solution de mobilité douce et durable. Ce projet #SaferCities est donc une formidable occasion d’utiliser des moyens innovants pour influencer favorablement l’infrastructure urbaine », affirme Benjamin Barnathan, General Manager Lime Belgique et Expansion France.

« First Ride » : une académie pour une conduite sûre et responsable

Parallèlement à ce projet, Lime et Vias continueront à sensibiliser les utilisateurs de ce nouveau mode de déplacement durable par la création d’une académie « First Ride ». Ces formations ont pour objectif d’inculquer les bons réflexes aux utilisateurs de trottinettes électriques et de leur rappeler les règles de bonne conduite. À la fin de la session, l’utilisateur reçoit un casque Lime et est invité à tester l’engin sur un parcours sécurisé sous le regard de formateurs agréés. Plusieurs dizaines de personnes ont été invitées ce samedi.

« Selon l’enquête de Bruxelles Mobilité, plus d’1 utilisateur de trottinette électrique sur 4 ignore qu’il est interdit de rouler sur les trottoirs. Outre quelques conseils pratiques pour mieux appréhender les dangers de la circulation, un rappel des principales règles du code de la route semblent donc nécessaire. C’est l’un des objectifs de cette académie « First Ride » déclare Karin Genoe, CEO de l’institut Vias.

Contacts presse :

Benoit GODART, porte-parole Institut Vias : 0476/24.67.20

Benjamin BARNATHAN, General Manager Lime Belgique: press-be@li.me 

Camille THIRY, responsable communication Bruxelles Mobilité : 0499/58.81.99