L’institut Vias a organisé pour la première fois avec EY (Ernst & Young) et la police intégrée un Smart Policing Hackathon qui s’est virtuellement tenu du 9 au 11 décembre 2020. Cet événement marque le lancement représente un véritable tremplin pour booster l’innovation intelligente auprès de la police. Durant trois jours, des start-ups, scale-ups, entreprises, étudiants, universitaires… se sont mis au travail sous l’accompagnement professionnel de plus de 50 coach policiers engagés.

Plus de 200 participants ont pris part durant 2 jours à 4 Smart Policing challenges : Smart Operation, Smart Investigation, Smart Interaction & Smart Training and Selection.

43 équipes ont présenté leur démo au jury et ont exposé leur idée ou leur projet novateur. Le pré-jury a sélectionné 3 finalistes par challenge. Au final, 12 projets ont été soigneusement jugés par le jury composé de Marc De Mesmaeker, premier commissaire divisionnaire et commissaire général de la police fédérale, et de Nicholas Paelinck, président du Comité permanent de la police locale et chef de corps de la zone de police Westkust. Ils ont été assistés par deux experts externes : Saskia Van Uffelen, Intetum Corporate Vice President Benelux, Digital Champion Belgium, EU Governing Board Digital Skills and Jobs et Frédéric Schoenaers, professeur de sociologie et doyen de la faculté des sciences sociales de l'Université de Liège.

Les prix ont été remis en présence d’Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur : «La société et la criminalité sont en constante évolution. La police est confrontée à des défis majeurs en cette ère numérique. Les participants au hackathon sont partis en quête d'opportunités en proposant des idées créatives qui peuvent améliorer le fonctionnement des services de police. Je tiens à les en remercier. Je vais analyser leurs propositions avec beaucoup d'attention et m'atteler au travail. Car ce n'est qu'en nous concentrant sur une utilisation intelligente et réfléchie des nouvelles technologies et des processus innovants que nous pourrons relever les défis de l'avenir. La participation et la co-création ne sont pas des concepts abstraits si elles sont converties en actions. »

Et les gagnants sont…

Challenge 1: Smart Operation – Comment les nouvelles technologies peuvent-elles mieux soutenir les opérations de la police au quotidien ?  

Le gagnant de ce challenge est VandenBroele avec BlueTraffic, une app permettant aux policiers en rue de rechercher rapidement les textes de loi, les procédures et les formulaires adéquats. L'app serait par exemple parfaitement intégrable dans Focus.

Challenge 2: Smart Investigation – Comment les techniques d’investigation innovantes peuvent-elles améliorer la lutte contre la criminalité grave et organisée ?

L’équipe lauréate pour ce challenge est Arinti avec Tafuta, un moteur de recherche intelligent qui peut aider la police à structurer l'énorme quantité de « big data ». Il peut aider les enquêteurs à effectuer des recoupements plus rapidement.

Challenge 3: Smart Interaction – Comment rapprocher la police des citoyens à l’ère du numérique ?

Criminal Records et Okay sont repartis avec le prix. L'app de cette équipe d'étudiants devrait permettre aux jeunes d'accéder plus facilement à la police. De nombreux contemporains considèrent la police comme une organisation austère. Toute personne en proie à de la cyberintimidation ou qui est confrontée à des problèmes devrait pouvoir en parler. Mais les jeunes ne trouvent pas de point de contact dans la police, et se sentent encore moins à l'aise.

Challenge 4: Smart Selection & Training - Comment la police peut-elle recruter et sélectionner les candidats appropriés et les former tout au long de leur vie pour répondre aux besoins de la société en constante évolution ?

Ce challenge a été remporté par The IT Crowd avec FCCU CTF, une plateforme qui utilise la ludification pour combler le fossé entre les cyberexperts et les unités de lutte contre la criminalité informatique et ainsi être plus à même de dénicher « the IT right man on the right IT place ».

×

      Vias institute souhaite utiliser des cookies sur son site web pour améliorer (cookies fonctionnels) et analyser (cookies analytiques) votre navigation. En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation de ces cookies à ces fins. Cependant, vous pouvez ajuster vos préférences en matière de cookies via le bouton « Régler vos préférences ». Nous utilisons également des cookies qui sont nécessaires au fonctionnement du site web et que vous ne pouvez pas refuser. Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés.
          Ces cookies augmentent le confort d’utilisation d'un site web en mémorisant vos choix (p. ex. préférences linguistiques, région, login).
          Ces cookies recueillent des données sur la performance d'un site web comme le nombre de visiteurs ou le temps que les visiteurs passent sur une page web.

          Ces cookies peuvent être placés par les annonceurs sur notre site web. Ils peuvent être utilisés par ces entreprises pour établir le profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur ce site web ou d'autres sites web. Ils ne stockent pas directement d'informations personnelles, mais ils sont basés sur des identifiants uniques de votre navigateur et de votre dispositif Internet. Si vous n'autorisez pas ces cookies, vous verrez moins de publicités qui vous sont destinées.