Vias institute a mené une étude en collaboration avec le KFV (Kuratorium für Verkehrssicherheit), dont le but était de cartographier les différences au niveau du comportement routier entre les automobilistes avec et sans expérience de motard. Pour garder ceci sous contrôle, il a été décidé de réaliser une étude avec simulateur de conduite dans un environnement en réalité virtuelle. L’usage de la réalité virtuelle comme outil d’étude est relativement nouveau. Ce projet nous a permis d’être les premiers à utiliser des lunettes à réalité virtuelle dans le but d’enregistrer les mouvements oculaires, ce qui fait de Vias institute un pionnier en la matière.  

Les automobilistes titulaires ou non d’un permis moto ont effectué 5 petits trajets dans un environnement routier virtuel pendant que leurs mouvements oculaires et leur comportement routier étaient mesurés. Au cours de ces parcours, ils ont été confrontés à des situations d’accidents types entre motards et automobilistes. Les résultats ont indiqué que les automobilistes ayant un permis moto réagissaient autrement dans la circulation que ceux qui n’en étaient pas titulaires. Ils balaient du regard leur environnement et regardent davantage et plus longtemps les autres usagers (comme les voitures et les piétons). Quand ils sont confrontés à des situations à risque typiques entre des voitures et des motards, leurs mouvement oculaires indiquent qu’ils sont plus prudents. Ils regardent davantage le motard et le détectent aussi plus rapidement dans certaines situations.

Vias institute était manager de projet de l’étude et a développé le design (en collaboration avec le KFV). Le matériel nécessaire (des lentilles eye-tracking intégrées dans les lunettes à réalité virtuelle) a été fourni par SMI (Sensomotoric Instruments, Teltow, Allemagne). Le support technique pour le développement des scénarios de l’environnement en réalité virtuelle a été assuré par ActiveMe (Ottignies-Louvain-la-Neuve). Le travail de terrain a été initié par Vias institute à Vienne et poursuivi par le KFV. Le traitement des données et l’analyse des résultats ont été réalisés par Vias institute.